Construction bois et sécurité incendie

La construction bois est par nature combustible, il convient cependant de corriger quelques idées reçues à propos de la résistance au feu du bois, en comparaison avec d’autres matériaux de construction. Le bois présente une excellente tenue au feu, notamment une capacité à conserver ses propriétés mécaniques lors d’un incendie, laquelle permet le maintien de la stabilité des ouvrages.

Les principaux atouts du bois sont une très faible dilatation thermique et une très faible conductivité thermique. Par ailleurs, en se consumant, le bois dégage 1500 fois moins de gaz toxiques que d’autres matières. Certains pays comme la Suède et quelques provinces allemandes interdisent d’ailleurs les menuiseries en PVC et leur préfèrent celles en bois.

Lors d’un incendie, le bois transmet la chaleur 12 fois moins vite que le béton, 250 fois moins vite que l’acier et 1 500 moins vite que l’aluminium. Le cœur des éléments en bois reste protégé de l’incendie plus longtemps. En se consumant, le bois forme en surface une couche carbonisée, environ 8 huit fois plus isolante que le bois lui-même, ce qui a pour effet de freiner la combustion. Ainsi, le bois se consume lentement (0,7 mm par face et par minute – Bois Feu 88) et, les maisons ossature bois, ne subissant pas de déformation, conservent plus longtemps leurs capacités mécaniques que d’ autres types de structures.
Notez que les pompiers peuvent intervenir dans une maison Bois qui aurait pris feu, ce qui n’est pas le cas d’une maison dite traditionnelle qui risquerait à n’importe quel moment de s’effondrer subitement.

Pour une information complète concernant la construction bois et la sécurité incendie, nous vous conseillons de télécharger la plaquette Construction bois et sécurité incendie éditée par le CNDB (Comité National pour le Développement du Bois).

Les étapes clés de votre projet

  1. La première des étapes consiste à sélectionner un terrain à bâtir, en s’assurant qu’il ne vous réserve aucune mauvaise surprise.
  2. Le choix de l’implantation et de l’orientation de votre maison bois sera déterminant pour un confort optimal.
  3. Les ouvrages de fondation et la dalle de la maison seront ensuite effectués en tenant compte de la nature du sol, et du poids plus ou moins important de la future maison.
  4. La construction maison bois proprement dite intervient ensuite et nécessite de quelques jours à quelques semaines, selon les cas.
  5. Les aménagements intérieurs (plomberie, chauffage, équipements de cuisine et sanitaires) et travaux de finition (peintures, revêtements) viennent parachever le tout.
  6. Enfin, ultime étape, la remise des clés !

Développons la première étape car elle est essentielle, l’acquisition d’un terrain inapproprié pouvant vous coûter très cher en coût de construction !

Tout d’abord, la nature du sol et la topographie du terrain sont à considérer sérieusement car l’impact sur le budget de construction est certain, avec des implications sur la nature des fondations, les travaux de terrassement, voire la structure à plusieurs niveaux de votre maison.

L’accès aux différents réseaux doit être vérifié : eau, électricité, gaz, téléphone (fibre optique), assainissement collectif sont-ils accessibles à proximité ? Dans ce cas, le budget global de raccordement n’excédera pas quelques milliers d’euros (environ 4 000 €). On pourra vite atteindre un budget supérieur à 15 000 € si un assainissement autonome doit être mis en place et si la distance entre la limite de votre terrain et la maison impose des travaux de tranchées importants pour vous raccorder.

La nécessité de réaliser un chemin d’accès a elle aussi un impact (décaissement, pose d’un géotextile et mise en place de cailloux compact)

Enfin, un budget de 10 000 € à 20 000 € peut être nécessaire, dans le cas de présence d’une construction à démolir (sans traitement spécifique d’amiante).

Le tarif d’une maison bois

Le tarif des maisons bois est de plus en plus compétitif!

VILLAS BOIS PROVENCE conçoit et réalise des maisons bois dont le tarif est très compétitif tenant compte de la qualité des matériaux utilisés et de la conception du mur véritablement écologique.

Nos maisons bois contemporaines et modernes sont conçues pour votre apporter un véritable bien-être au quotidien :

  • Suite parentale
  • Baie coulissante d’une largeur de 3 m
  • Volets roulants motorisés
  • Patio, cellier, terrasse couverte
  • Chauffe-eau thermodynamique, poêle à granulés …

Pas d’options avec nos maisons, ces prestations sont systématiquement intégrées.

VILLAS BOIS PROVENCE est constructeur de maisons individuelles (CMiste). Nous appliquons le contrat de construction (Loi du 19/12/90), afin de vous faire bénéficier de toutes les garanties et assurances obligatoires et nécessaires à la bonne réalisation de votre projet.

La nouvelle règlementation thermique

Maison bois BBC : Le concept s’est durci avec l’apparition de la norme RT2012.

C’est une des conséquences du Grenelle de l’environnement (août 2009). En effet, le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale). D’autre part, celui-ci génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre. La facture de chauffage annuelle moyenne pour un ménage français est de 900 €, avec de grandes disparités (environ 250 € pour une maison BBC « basse consommation » et plus de 1 800 € pour une maison traditionnelle mal isolée).

Le poste chauffage pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages, en particulier pour les plus modestes. Il tend aussi à augmenter avec la hausse du prix des énergies. C’est pourquoi le Grenelle Environnement a mis en oeuvre un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments.

Après la mise en place d’une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement propose de la diviser à nouveau par 3 grâce à la mise en place de la réglementation thermique RT 2012.

Pour atteindre cet objectif, le plafond de 50kWhep/(m².an), valeur moyenne du label « bâtiments basse consommation » (BBC), est devenue la référence dans la construction neuve depuis 2012. La prochaine étape visera la conception de bâtiments à énergie positive en 2020.

La construction en bois gagne du terrain

Cette tendance est bien réelle, la construction d’habitations en bois ne se limite plus aux chalets traditionnels de montagne et progresse année après année. En bois massif, à ossature bois ou bien habillées de bardage, les maisons faisant appel à la construction en bois sont de plus en plus nombreuses.

La construction en bois permet de s’adapter à tous les styles d’architecture, qu’ils soient traditionnels ou contemporains.

Afin de personnaliser une façade, il est possible d’opter pour différentes essences de bois que l’on utilise naturel, pour obtenir une patine propre à chaque essence, avec le temps. Sinon, il est aussi possible de teinter les lames de bois avec des vernis colorés.

La technique de pose des bardages autorise des effets de style différents : pose horizontale majoritaire, pose verticale plus contemporaine, ou encore pose oblique.

Un des avantages essentiels de la construction en bois est le concept de construction modulaire, lequel permet d’avoir une maison extensible, en fonction des besoins des familles qui s’agrandissent mais aussi fonction des possibilités budgétaires du moment.

Si vous n’êtes pas limité côté budget, dans ce cas la meilleure option est probablement de faire construire une maison sur mesure et de satisfaire vos envies les plus originales.